Vous n'êtes pas dans la bonne boutique,

CAS D'USAGE : INSPECTION DE CHANTIER

 

Temoignage

"Après 5 ans de pratique du drone, avec ANAFI je dispose enfin d'un appareil dont les spécifications techniques et photographiques correspondent à celles que j'attendais. Son retour sur investissement est très intéressant et bénéficie à mes clients"

Arnaud FEVRIER,
photographe et vidéaste professionnel, collaborateur régulier du magazine Le Minorange (Bouygues BTP) et de la web TV BouyguesInside 

Examiner

Une nouvelle façon de collecter des données

L'emploi d'ANAFI permet la collecte de prises de vue aériennes et leur exploitation, afin de venir enrichir les informations d'ores et déjà en possession des spécialistes du bâtiment. Grâce à l'enregistrement de photos et de vidéos, il est désormais possible d'obtenir de nouvelles prises de vue fixes et mobiles, en hauteur ou au ras du sol, en plan très large comme rapproché, sous de nouveaux angles.  


La spécificité Tilt 180° du capteur optronique d'ANAFI permet ainsi aux opérateurs du drone d'aller observer des zones compliquées d'accès, qui auraient été - en temps normal – presque voire complètement impossible à photographier.
Par ailleurs, stabilisée sur 3 axes, la caméra d'ANAFI offre une grande qualité de photos et de vidéos, et ce malgré les tremblements et vibrations pouvant avoir lieu en vol.  


De quoi ainsi permettre la production de nouveaux fichiers images de qualité et de suivre l'évolution de points d'intérêts complexes.Par ailleurs, stabilisée sur 3 axes, la caméra d'ANAFI offre une grande qualité de photos et de vidéos, et ce malgré les tremblements et vibrations pouvant avoir lieu en vol.

 

Suivre les évolutions

Grâce à ANAFI et aux différents logiciels compatibles, il est possible de mener un travail dans le temps et ainsi de suivre la progression des éléments observés.


Il est ainsi possible d'illustrer l'évolution d'un chantier et de donner des éléments visuels des travaux en cours.


La qualité de l'image convient aussi bien au reportage esthétiquement soigné qu'à la captation technique effectuée pour contrôler l'avancée des chantiers, la conformité des constructions ou pour reconstituer des ouvrages en 3D.

 

Voir l'invisible

Grâce au capteur thermal d'ANAFI Thermal, il est désormais possible pour les opérateurs de voir l'invisible et de faire apparaître à l'écran des éléments d'informations non perceptibles à l'œil nu, tels que des fuites de chaleur sur des panneaux photovoltaïques ou encore des problèmes d'isolation.

Dans le domaine de l'inspection d'ouvrages d'art ou de bâtiments, la localisation d'anomalies est l'enjeu numéro 1. Grâce à ANAFI il est ainsi possible de détecter ces éléments, que cela soit visuellement, en direct, à partir des images retransmises sur l'écran de la station de contrôle, ou bien dans une phase ultérieure.


La phase de post traitement peut alors s'avérer pertinente afin d'identifier et localiser avec précision la position de l'anomalie repérée. L'application Survae, dans ce sens, apporte un soutien important, notamment lors de l'inspection de surfaces étendues pouvant présenter d'importantes similitudes.

 

S'immerger

Grâce au vol en FPV il est désormais possible pour l'opérateur de s'immerger directement au cœur de sa mission et de se balader comme s'il était directement sur son chantier. A partir des lunettes de réalité virtuelle Cockpitglasses 3, il est ainsi possible de répliquer l'écran de contrôle en vision immersive.


En mode photo, cela offre une vision large et directe de ce que voit la caméra embarquée, de quoi gagner encore davantage en précision.


L'inspection de bâtiments ou d'ouvrages d'art avec enregistrement témoin est un autre usage du vol FPV qui autorise une vision rapprochée des éléments nécessaires à l'analyse détaillée.

 

Reconstituer

Au-delà des prises de vue, photos et vidéos, qui apportent une première couche d'information, ce qui s'avère particulièrement pertinent dans le milieu du BTP est de pouvoir accéder à des visuels représentatifs de l'ouvrage en cours.


L'ensemble des logiciels compatibles avec ANAFI apportent une plus-value considérable, permettent d'exploiter au mieux l'ensemble des données collectées en vol et de réaliser des reconstitutions de l'infrastructure observée, à travers notamment des modélisations 3D.

S'émanciper

Maniabilité

Imaginé pour pouvoir rapidement être pris en main, ANAFI a été conçu afin de permettre un pilotage simple et intuitif et offre ainsi une importante manœuvrabilité.


Nul besoin d'aller passer des jours à suivre une formation et pas de risque de crash fatal dès le premier vol, ANAFI se veut simple d'emploi, pour des missions rapides et efficaces.


De même l'interface intuitive permet de rapidement gérer les différents paramètres du drone.

 

Aller plus loin dans la mission

Les différents modes de vol, accessibles depuis l'interface utilisateur, permettent d'aller plus loin dans le pilotage et d'obtenir des vues complexes, même par un pilote novice.

Avec l'option "plan de vol", le pilote peut définir son parcours et le programmer afin que le drone le suive automatiquement, permettant ainsi à l'opérateur de se concentrer pour cadrer ses clichés ou commander les mouvements de la caméra.


Le mode Cameraman permet de suivre en continu un point d'intérêt, peu importe les mouvements du drone.


Le mode Touch&Fly permet quant à lui d'envoyer le drone sur une zone, seulement en touchant le point à aller observer sur une carte contenue dans l'interface de contrôle.


Deux modes qui permettent ainsi d'obtenir des informations détaillées sans pour autant venir complexifier le pilotage d'ANAFI.


Par ailleurs le capteur peut faire un zoom numérique, du travelling compensé, du cadrage automatique de sujet, suivre son opérateur via la fonction Follow Me ou encore faire du vol circulaire.

 

Un drone passe partout

Compact et extrêmement léger, ANAFI peut être emmené n'importe où, sans venir encombrer davantage l'opérateur, qui devra potentiellement emporter du matériel, parfois lourd.


Avec un poids de 320 gr, ANAFI est transportable dans une sacoche ou un sac à dos, capable de contenir tout le nécessaire à sa mise en œuvre, à savoir les batteries de secours, la télécommande et les différents câbles.

 

Un impact bénéfique sur les coûts

De par son prix, ANAFI s'avère extrêmement compétitif sur le marché des drones.


De par les services offerts, ANAFI représente un investissement bien moins important que le recours ponctuel à d'autres vecteurs aériens afin de réaliser des prises de vue. De plus, il reste disponible en permanence.


Enfin, ANAFI permet de réduire les dépenses sur d'autres postes, tels que la logistique, car permettant de limiter le déploiement de matériels ou l'installation d'infrastructures supplémentaires dans le cadre d'inspection par exemple. Dans certains cas, ANAFI peut même permettre d'éviter le recours à un échafaudage, long à installer et in fine assez onéreux comparativement au drone.

 

Résister face à son environnement

Extrêmement robuste, ANAFI a été pensé pour pouvoir être mis en œuvre dans les environnements les plus extrêmes. Le drone dispose ainsi d'une forte résistance aux vents (50 km/h, 80 km/h en rafales). ANAFI peut également être mis en œuvre lors de températures extrêmes, que cela soit les fortes chaleurs des milieux désertiques ou le froid hivernal.


Il est par ailleurs très résistant aux chocs et le cas échéant, des hélices de secours sont livrées avec le drone en cas de besoin de remplacement.

 

Liberté de mouvement

L'emploi d'ANAFI vous permet de trouver les angles optimaux pour la réalisation de vos photos. La distance de transmission du drone permet d'obtenir l'angle parfait du domaine d'inspection et permet aux photographes de monter aussi haut que nécessaire.


Par ailleurs, afin de s'affranchir des contraintes réglementaires et de mobilité, l'opérateur peut créer sa propre barrière virtuelle (geofencing) pour baliser son domaine d'intervention.


De quoi ainsi permettre la conduite optimale de la mission, qui peut se dérouler sur des créneaux de 25 minutes, temps d'autonomie de chaque batterie. Un temps qui s'avère finalement largement suffisant pour tourner de longs plans séquences ou explorer et photographier un édifice sous tous les angles.

Exploiter

Partage d'informations

ANAFI vous permet de partager les informations collectées en vol instantanément avec l'ensemble des personnels concernés. Il est ainsi possible de récupérer et faire parvenir les prises de vue réalisées en temps réel.


Dans un temps plus long, les données récoltées par ANAFI permettent de venir illustrer vos rapports et de donner un aperçu visuel de vos travaux.

 

Capitaliser sur la valeur ajoutée

En amont de la mission et au cours du vol, vous pouvez optimiser vos prises de vue en paramétrant les options de l'image. Le photographe peut ainsi gérer les paramètres ISO, la balance des blancs, l'exposition, la vitesse d'obturation et même poser des filtres sur l'optique.  


Dans la phase post-mission, à partir des différents logiciels, il devient possible d'exploiter au mieux les données collectées en vol et ainsi de valoriser le savoir-faire par l'image.  


L'élaboration d'une maquette numérique ou d'un plan, agrémentés d'images réelles de l'ouvrage existant, améliore la maitrise d'œuvre des projets en apportant des éclairages visuels, techniques et graphiques très complémentaires.

 

Maintenance prédictive

A partir des données collectées par ANAFI lors de ses différentes missions d'inspection, réalisez des modèles de maintenance prédictive en suivant avec précision l'évolution d'anomalies.  


La facilité de déploiement d'ANAFI vous permet par ailleurs de mener des missions récurrentes afin d'identifier des éléments critiques nécessitant une attention particulière. Réagissez en prévention plutôt qu'en réaction.  


La géolocalisation précise, la stabilité de l'appareil, la programmation de vols automatiques par les fonctionnalités FlightPlan, Touch&Fly et POI autorisent des campagnes récurrentes de prises de vue sous des angles identiques.

 

Limiter les risques

Au-delà des données et informations collectées en vol, ANAFI vous permet de renforcer la sécurité de vos missions de construction et d'inspection, en évitant l'exposition des personnels à des situations à risques.  


Il vous est également possible de mener des survols en amont du déploiement de vos équipes, afin de pouvoir déterminer les zones dangereuses et leur fournir toutes les informations nécessaires à leur sécurité.  


Le drone est de plus en plus utilisé par les techniciens et géomètres pour réaliser leur travail de supervision, de validation ou d'inspection technique, notamment dans les endroits difficiles d'accès. Le zoom précis d'Anafi associé à un pilotage précis permet d'examiner au plus près des endroits inaccessibles, des dégradations de bâtiments ou d'infrastructures, à distance sans que les intervenants se mettent en danger.

Découvrez le pack ANAFI

Paramétrage des cookies

Cookies techniques

Cookies de mesure d’audience

Cookies performance

La version de votre navigateur Internet Explorer | Microsoft Edge est trop ancienne. Veuillez changer de navigateur.